Comment Négocier avec son banquier ?

Négocier avec son banquier, que ce soit pour des besoins professionnels ou personnels, requiert une bonne préparation et une stratégie claire. Voici des techniques qui pourraient s’appliquer dans les deux contextes :

les 5 astuces pour négocier avec son banquier :

Comment Négocier avec son banquier ?
Comment Négocier avec son banquier et sa banque ?

1/ Préparation du rdv pour Négocier avec son banquier ?

  • Documentez-vous : Soyez au courant des offres concurrentes et des taux en vigueur. Cela vous permettra de discuter sur des bases concrètes.
  • Évaluez vos besoins : Déterminez précisément ce dont vous avez besoin et pourquoi. Être clair sur vos attentes rendra la négociation plus facile.
  • Préparez votre dossier : Que ce soit pour un prêt, un découvert ou un autre produit bancaire, présentez un dossier solide qui montre votre fiabilité et la viabilité de votre projet ou de votre situation financière.

2. Techniques de Négociation face à la banque de détail :

– Communiquez clairement : Soyez direct et précis dans vos demandes. Expliquez pourquoi vous pensez mériter de meilleures conditions.
– Mettez en avant votre historique : Si vous avez une bonne histoire avec la banque, n’hésitez pas à le rappeler. Un bon historique de crédit ou une relation de longue date peut être un atout.
– Négociez plusieurs aspects : Ne vous concentrez pas seulement sur le taux d’intérêt. Les frais, les garanties, la durée du prêt, et d’autres conditions peuvent aussi être négociables.
– Faites jouer la concurrence : Faites savoir que vous vous renseignez auprès d’autres établissements. La concurrence peut inciter votre banquier à vous offrir de meilleures conditions.
– Soyez ouvert à la contre-offre : Parfois, la première offre n’est pas la meilleure. N’hésitez pas à contre-offrir ou à demander des améliorations.

3. À titre professionnel en tant que gérant de société, autoentrepreneur

– Montrez la viabilité de votre projet : Pour les professionnels, la banque cherchera à évaluer le potentiel de réussite de votre projet. Des prévisions financières solides et réalistes sont cruciales.
Soulignez votre expertise : Démontrez que vous avez les compétences et l’expérience nécessaires pour mener à bien votre projet.

4. À titre personnel, pour son patrimoine personnel et familial

  • Présentez votre stabilité financière** : Pour les besoins personnels, votre stabilité financière et votre capacité de remboursement sont clés. Préparez les documents qui attestent de votre situation financière saine. l’épargne disponible, l’épargne moyen terme en PEA, assurance-vie, et retraite comme le PEE
  • Montrer sa capacité à épargner chaque mois
  • Défendre un reste à vivre

5. Établissez une relation de confiance

Même si les conseillers bancaires changent souvent choissisez la banque en fonction de vos ambitions et besoins : banque digitale ou banque locale de type coopérative ou les banques ciotée en bourse avec des gesrtions différentes

Relation à long terme : Montrez que vous cherchez à établir ou à poursuivre une relation à long terme. Une vision à long terme peut encourager la banque à investir dans votre relation dès maintenant.

6. N’oubliez pas le facteur humain

  • Pas de banquier en mode assistant virtuel avec l’IA
  • Soyez poli et professionnel : La politesse et le professionnalisme sont toujours de mise. Une bonne relation interpersonnelle peut faciliter les négociations.

Conclusion pour négocier avec son banquier

La clé d’une négociation réussie avec votre banquier réside dans la préparation, la présentation de votre dossier de la manière la plus rationnel et stable. Ne misez pas sur la concurrence qui est meilleure et moins chère.

Exemples de leviers de négociations avec la banque

Négociez plutôt les frais de dossiers immo ou conso, plutot que la carte de crédit, les ADES (assurance des emprunteurs) sur le crédit pour faire baisser le cout, la domiciliation des salaires contre une absence de frais de remboursement anticipé du pret immobilier. Certaines banques forment les équipes commerciales à la multivente.

idées pour contreparties avec son banquier

  • l’assurance des biens, des personnes, prévoyance homme clé, des parts si associés,
  • l’épargne court terme avec compte à vue rémunéré
  • l’épargne lont terme avec l’épargne salariale pour les marques employeurs avec les pee, percoi…
  • la Monetique et les enjeux ecommerce …

Les frais d’entrées sur les placements en assurance vie sont aussi un levier en fonction de son patrimoine et du niveau de risque.

Articles récents